Archives de Tag: centre

Hông hoa

Rue du Pont de la Carpe, 10
1000 Bruxelles
02/502.87.14
http://www.honghoa.be/

Ouvert 7j/7 de 12 à 23h

Notre avis : 9/10

Belle découverte que ce petit resto vietnamien au centre-ville, à deux pas des Halles Saint-Géry. Je l’ai testé ce vendredi 23 novembre à midi avec une amie et ma petite fille de 4 mois. Premier bon point : l’accueil. Dès qu’elle m’a vue arriver avec le landau, la patronne s’est précipitée pour m’aider à entrer et m’a indiqué avec un charmant sourire où parquer le landau  J. L’endroit n’est pas grand et nous avons eu de la chance d’avoir encore une place. La déco est assez sympa, dans des tons modernes, donnant une atmosphère chaleureuse au lieu. J’ai opté pour un poulet sauté à la citronnelle accompagné de riz tandis que ma convive choisissait les nouilles sautées aux légumes et à la viande. Pendant ce temps, la propriétaire et sa fille prenaient en charge le biberon pour le faire chauffer à bonne température et venir me l’apporter tout en gazouillant avec le bébé. Nous avons pu observer leur sympathie avec tous les clients donnant vraiment un côté très familial au lieu. Côté saveur, c’était vraiment délicieux surtout quand on connait le prix : 28 euros pour deux pour un plat très copieux, une eau pétillante, un thé et deux cafés. Pas étonnant que la clientèle semblait composée essentiellement d’habitués. Moi aussi, je reviendrai, c’est certain !

Une idée des prix :

28 euros (deux plats, deux boissons, deux cafés)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Bruxelles

Café citoyen

Café citoyen
7 place du Vieux Marché aux chevaux
59000 Lille
0033 3 20 13 15 73
http://www.cafecitoyen.org/

Note: 8,5/10

Un chouette resto que ce café citoyen découvert à deux reprises avec mes amis navetteurs qui, comme moi, se rendent quotidiennement de Bruxelles à Lille. Ici, tout est bio, bon marché et savoureux. J’ai opté lors de mes deux visites pour une planche (une fois traditionnelle et l’autre fois végétarienne). C’est copieux, c’est sain et c’est délicieux. Évidemment, la composition change au fil du temps en fonction du marché et de l’humeur du chef, mais j’ai adoré mes deux expériences. Aujourd’hui, 11/10/10, la planche était composée d’un morceau de tarte au potimarron (miam), d’une petite salade, de légumes crus variés (chou rouge, fenouil…), d’une tranche de fromage, d’un petit morceau de pain, d’une tranche de terrine, d’un morceau de boudin et d’un morceau de saucisson. Ne ratez pas non plus le café gourmand qui est en réalité ici un dessert accompagné d’un café. Aujourd’hui c’était mousse au chocolat et la dernière fois une tarte au chocolat dont je me souviens encore avec émotion ;-).

En plus le service est super sympa, l’ambiance décontractée et les prix plus que raisonnables, courrez y vite ! Dépêchez vous toutefois, car chaque médaille à son revers et comme les produits sont frais, les derniers arrivés voient leurs planches moins garnies (ou avec des choses plus banales) que les premiers…

Une idée des prix:

Pour un pétillant de rhubarbe, une planche traditionnelle et un café gourmand, j’ai payé 15 euros environ.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos du côté de Lille

Viva m’boma

Rue de Flandre, 17
1000 Bruxelles
02 512 15 93

Notre avis : 8/10

Des amis à nous avaient envie de manger des animelles de taureau, ni une ni deux, nous décidons de les accompagner et nous leur proposons de tester avec nous ce resto bruxellois spécialisé dans les abats et les tripes. Situé en plein centre, dans la quartier de la place sainte Catherine, les heures d’ouverture du resto sont un peu compliquées à saisir, il vaut mieux réserver. Aux murs du resto de la boma (la bonne maman en bruxellois) tout carrelés de banc, des photos d’anciens magasins et des têtes de quelques animaux. Première petite déception : pas d’animelles ce soir là et malgré la chaleur et notre réservation : plus de place en terrasse. Nous ne l’avions toutefois pas demandé spécifiquement. Passé ces deux petites déconvenues, nous commençons à étudier la carte et le tableau des suggestions. On y trouve des choses plus classiques : filet américain, boulettes sauce tomate, stoemp,… mais aussi les fameuses tripes et abats : rognons, foie, ris de veau, pieds de porc,… J’ai opté pour les rognons à la sauce moutarde car je n’en avais jamais mangé auparavant. Mes convives ont choisi du steak de cheval, du ris de veau et du ris d’agneau, le tout avec de bonnes grosses frites maison. Je dois bien avouer que je ne suis pas fan des rognons, je n’ai pas détesté mais je n’ai pas trouvé ça excellent. J’ai goûté le ris de veau de ma voisine et j’ai trouvé cela bien meilleur. Je ne pense pas que la qualité était toutefois critiquable. J’ai par contre adoré mon dessert, un blanc manger au spéculoos. Ceux qui ont pris le baiser de la vierge se sont régalés également. Quant au service, il était correct. On notera toutefois une petite erreur dans la note, on a d’abord voulu nous faire payer des cafés que nous n’avions pas consommés. La serveuse s’est confondue en excuses et je ne crois pas que c’était voulu mais ce n’est jamais agréable.

Une idée des prix :

Le rapport qualité-prix est excellent. A quatre (une bouteille de vin maison, 50 cl d’eau pétillante, 4 plats, 4 desserts, 4 bières et un coca light), nous avons déboursé 129 euros.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles

Kokob

Rue des Grands Carmes, 10
1000 Bruxelles
02/511.19.50

http://www.kokob.be/

Notre avis : 7/10

Nous avons testé ce restaurant éthiopien ce mercredi soir. C’est le resto « bobo » par excellence. Un décor chaleureux et sympathique et surtout un accueil vraiment charmant font partie des atouts de ce lieu. En attendant que tous nos convives nous rejoignent nous avons pu savourer un petit apéro offert par la maison. A base de rhum et de gingembre, ce petit cocktail original m’a beaucoup plu. Comme nous étions assez nombreux, nous avons opté pour le menu de groupe. Nous avons eu droit à deux viandes différentes et un poisson ainsi qu’à une sélection de légumes. Le tout nous a été servi sur de grandes crêpes nommées « injera » qui sont à base de « teff », une sorte de mil. Nous étions invités à nous servir avec d’autres crêpes dont nous devions déchirer un morceau. Les plats étaient vraiment délicieux mais le fait de se servir de crêpes en guise de couverts rempli assez vite l’estomac. Le partage du repas et le fait de manger de cette manière contribuent à créer une bonne ambiance et nous avons passé une très bonne soirée. Notre menu comprenait une demi-bouteille de vin par personne et celui-ci s’accommodait très bien avec les plats proposés.

Une idée des prix :

Le menu que nous avons choisi : 3 plats de viande ou poisson, 3 choix de légumes, une petite salade et du quinoa avec une demi-bouteille d’eau et de vin par personne est proposé à 30 euros. Je trouve que c’est trop cher. En effet, nous avons mangé beaucoup de crêpes mais finalement assez peu de poisson, légumes ou viande. Le caractère « tendance » de l’endroit fait certainement grimper les prix.

2 Commentaires

Classé dans Les restos à Bruxelles

Restobières

Rue des Renards, 32
1000 Bruxelles
02/502.72.51
0495/50.63.00
http://www.restobieres.be

Notre avis : 8,5/10

Ce resto qui propose des spécialités de cuisine bruxelloise m’avait été conseillé par des amis français vivant à Bruxelles. Même si je leur faisais confiance, j’avais un peu peur de me retrouver dans un resto pour touristes à la recherche d’authenticité… Ce ne fut pas le cas. Restobières est un vrai resto typiquement bruxellois au cœur des Marolles. Commençons par ce qui frappe quand on pousse la porte : le décor. Aux murs, des boites à l’effigie de la famille royale et une collection impressionnante de hachoirs à viande manuelle ou de râpes à fromage. Un bric à brac sympathique qui rend le décor chaleureux. Le serveur nous a gentiment installés à notre table où nous avons pu découvrir la carte. Tous les plats sont à base de bière mais que ceux qui ne sont pas fans de ce breuvage se rassurent, comme nous l’a expliqué le serveur, les plats ne goutent pas la bière. C’est le goût des épices, propres aux bières belges, qui demeure. Comme entrée, j’ai choisi le pâté du chef au foie gras. Délicieux ! Mes convives ont opté pour les escargots et les fondus au Herve que j’ai pu goûter pour mon plus grand plaisir. Mention spéciale pour les escargots qui n’étaient absolument pas caoutchouteux comme c’est parfois le cas. J’ai poursuivi avec un poulet fermier aux pleurotes qui m’a enchanté aussi. J’ai pu gouter le porcelet aux pleurotes (un petit salé) et le boudin : pas de déception ! Pour accompagner cela, nous avons goutés plusieurs bières : de la witkap triple, de la divine de Silly et de la hommel bier. Ces bières nous avaient été conseillées judicieusement par le sympathique serveur. Enfin, cerise sur la gâteau : le dessert. Nous avons tous opté pour une glace au spéculoos. J’en ai rarement mangé de meilleure.

Seul petit bémol : la place. Si vous êtes grand, vos jambes ne rentreront pas sous la table. De plus, vu que le restaurant est victime de son succès, il n’y a pas beaucoup d’espace.

Je le recommande toutefois sans hésiter !

Une idée des prix :

Deux menus sont proposés à prix très très raisonnables vu la qualité des produits : 18 euros et 22 euros pour trois services. Les bières qui sont des bières de petites brasseries sont un peu plus chères : entre 2,50 et 7 euros.

1 commentaire

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

Rugantino

Boulevard Anspach, 184
1000 Bruxelles
02/511.21.95

Notre avis : 6,5/10

Il était déjà 21h30 quand nous avons quittés « l’image de Notre Dame », un petit estaminet authentique à deux pas de la Grand Place, en vue de nous sustenter. Nous avons d’abord tenté de trouver de la place dans un petit resto italien mais étant huit, nous avons du renoncer et nous avons opté pour le Rugantino. Ce soir là, son premier avantage était sa taille. Le resto est grand: une grande salle en bas et un étage. Il est de plus très agréable au niveau de la déco. Une superbe baie vitrée à l’étage, des lustres art-déco et un intérieur très bien rénové. Seul point négatif les tableaux accrochés aux murs, du moins à l’étage, sont vraiment affreux et ne cadrent pas avec le style de l’endroit. Le patron avait l’air d’un vrai italien et était tout à fait charmant. Les serveurs, par contre, nous ont plutôt amusés. On aurait dit qu’ils essayaient de prendre un accent italien mais qu’à certains moments, la fatigue aidant, ils revenaient à leur vrai accent, qui n’avait rien d’authentique. Ceci dit, hormis un style un peu bizarre, ils étaient sympathiques. Côté conseil, par contre, ce ne sont pas vraiment des champions. Ils sont incapables de vous expliquer correctement ce que vous trouverez dans votre assiette et donnent des noms un peu lacunaires aux plats qu’ils vous amènent, ce qui rend l’identification difficile. « Qui a pris la pizza mozarella ? » Euh… Tous ceux qui avaient pris une pizza avaient de la mozarella mais espéraient bien ne pas avoir que ça…

Côté saveurs, on ne peut pas dire que ce soit le repas du siècle. C’est très basique. On mange bien mais il n’y avait ni finesse, ni originalité dans les plats que nous avons pris. J’avais choisi ce qui devait être des macaronis bolognaise d’après le serveur mais qui était en réalité des macaronis avec une sorte de béchamel saute tomate et des petits morceaux de jambon. On notera aussi qu’il n’y avait pas d’olives ou de grissini en amuses bouches… J’ai pris un dessertqui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. C’était annoncé comme une glace au chocolat, sabayon, c’était plutôt une glace vanille-chocolat. Bref, si vous passez par là et que vous êtes affamés, vous pouvez entrer sans crainte mais je ne le recommande pas spécialement.

Une idée des prix :

Vu sa situation très centrale, je trouve que les prix pratiqués sont raisonnables. Entre 8 et 9 euros pour les pâtes, entre 5 et 7 euros pour les desserts. Le vin du patron, un vin sicilien en bouteille, est à 20 euros mais il est fort bon.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles