Archives de Tag: brasserie

Le Chapeau Blanc

Rue Wayez, 200
1070 Anderlecht
02/520.02.02
http://www.lechapeaublanc.be

Note : 8/10

Ce jeudi de l’Ascension, nous avions décidé de nous promener avec les enfants à la braderie du centre d’Anderlecht. Vers 13h, la faim se faisant sentir, nous nous sommes rendus dans une brasserie proche de Saint-Guidon. On peut le dire, nous sommes ici dans une véritable brasserie bruxelloise. Les habitués sont plus vrais que nature et on peut sentir, avec bonheur, le caractère gouailleur des anderlechtois. Les enfants, bien accueillis dans cet établissement, ont opté pour les boulettes sauce tomate tandis que je choisissais le filet américain nature et que leur papa optait pour l’onglet de bœuf à l’échalote accompagné de son os à moelle. Os qui, on peut le dire, nous surpris par sa taille impressionnante et la quantité de moelle qu’il contenait. Nous avons très bien mangé accompagnant notre repas de bières régionales. Une adresse à recommander si vous désirez découvrir l’ambiance authentique d’une brasserie bruxelloise.

Une idée des prix
Des prix raisonnables pour une cuisine de brasserie de cette qualité. Les menus enfants sont à 8,50 euros pour deux boulettes sauce tomate, des frites et une glace ; 14 euros pour l’Américain et 18 euros pour l’onglet.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

La Boule d’Or

116, avenue du parc
1060 Saint-Gilles
02/850.71.39
http://www.labouledor.be/

Notre avis : 8/10

J’ai passé une très chouette soirée dans ce resto brasserie bruxellois. Ici, pas de chichis, de l’originalité et un vrai engagement. Le patron (qui nous explique être un communiste convaincu mais qui dit ne pas être au courant du manifeste présent sur le site web de son resto) nous explique avec conviction qu’il a choisi de travailler avec des producteurs locaux pour mettre, ou remettre en valeur ce patrimoine. Il nous raconte avec enthousiasme des anecdotes liées aux bières présentes sur sa carte. Le service est sympathique et le goût y est également. On n’est pas dans de la fine gastronomie, mais les produits sont vraiment de qualité (bio pour la plupart) et on obtient une bonne cuisine de brasserie pour des prix démocratiques. Je reviendrai avec plaisir.

Une idée des prix :

Un très bon rapport qualité prix ! Sur le site, on trouve cet engagement : « chic et pas cher », je ne dirai pas que c’est chic (cela ne semble pas non plus le but recherché), mais que c’est de très bonne qualité pour pas cher.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles, Les restos à Saint Gilles

Belle-Vue

2, rue Paul Janson
1070 Anderlecht

Notre avis : 6,5/10

J’ai rendu visite à cette taverne-restaurant ce 30 janvier 2013 avec mon fils sur le temps de midi. Nous avons pris un vol au vent pour lui et une salade de chèvre et de lardons pour moi. En ce qui concerne la déco, on se trouve vraiment ici dans une taverne typique. Je n’ai pas vraiment adoré la salade, trop de vinaigrette et de lardons, et pas assez de salade à mon goût. Le vol-au-vent était bon tout comme les frites qui l’accompagnait. Je ne reviendrai pas spécialement, mais je ne déconseille pas non plus.

Une idée des prix

7,90 pour le vol au vent, 12 euros pour la salade et 3,80 pour la ½ bouteille de chaudfontaine. Des prix corrects.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles

Carpe Diem

Avenue de Tervuren,13
1040 Etterbeek
02 / 735.05.49
www.legrandcafe.be

Notre avis : 7/10

Nous étions dans le quartier et désirions manger un morceau rapidement avant de nous rendre à une soirée ce samedi soir. Nous avons alors poussé la porte de cette brasserie où je me souvenais avoir déjà mangé il y a quelques années. Nous avons été installé au rez-de-chaussée. L’endroit était déjà bien rempli mais le service efficace. La décoration n’a rien de particulier, on ne s’y rendra pas pour son originalité. Côté assiette, j’ai opté pour les moules au vin blanc et mon vis-à-vis a choisi du poisson. Nous avons très bien mangé. Les frites accompagnées de mayonnaise étaient délicieuses tout comme le poisson et sa sauce. Nous avons accompagné cela d’un Muscadet sur Lie au pichet qui constituait un bon rapport qualité-prix. Une bonne cuisine de brasserie pour un prix correct, rien de fantastique mais l’idéal pour manger un morceau rapidement si vous êtes dans le quartier.

Une idée des prix :

Les prix sont raisonnables 21 euros pour les moules, 4 euros pour le quart de Muscadet. On trouve également sur la carte une lasagne bolognaise et champignons à 9 euros.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Etterbeek

Le Petit Pont

Rue du Doyenné 114-116
1180 Uccle
02/346.49.49
http://www.lepetitpont.be/index.cfm?source=_infoduchef&langue=FR

Notre avis : 7,5/10

Lorsque l’on passe le petit pont (eh oui ;-))et que l’on entre dans ce restaurant, on est immédiatement charmé par le décor. Ambiance intime avec des bougies à chaque table et une kyrielle d’objets hétéroclites glanés par le propriétaire qui a racheté l’établissement il y a 25 ans. « C’est ce qui fait le charme de l’endroit » nous explique le serveur en nous désignant une cheminée ramenée de la maison de Jacques Brel, un pilier provenant d’une église et ses charmantes gargouilles, ou encore la collection d’anciens postes de radio. Nous sommes un mardi soir mais le restaurant est bien rempli. Sur deux étages, il semble pouvoir accueillir de nombreux convives. La carte est bien fournie et propose une cuisine de brasserie, on trouve également de belles suggestions et un menu du mois.

Le personnel, présent en nombre, est très sympathique et le service impeccable. Après l’apéritif maison : sirop de pêche et mousseux (pas terrible), nous optons pour des croquettes de crevettes et un carpaccio de bœuf en entrée. Nous poursuivrons avec du faisan accompagné de chicons, d’une purée de céleri rave et de croquettes. Pour accompagner cela, le serveur nous conseille un Saint Estèphe: château Petit Bocq, disponible en demi-bouteille. La suggestion était de qualité. Les croquettes  de crevettes étaient délicieuses, le carpaccio très bon. Le faisan brabançon nous a également ravi les papilles malgré une pomme aux airelles un peu trop citronnée. Pour le dessert, j’ai opté pour une brésilienne, rien à redire de ce côté non plus. Seul petit bémol : tout cela reste très classique, un peu trop même. Dommage que l’originalité du décor ne se retrouve pas dans l’assiette y compris dans la présentation des plats.

Une idée des prix :

Nous sommes à Uccle et les prix sont à la hauteur de la réputation de cette commune : élevés. Un peu plus de 120 euros pour deux. Ce n’est pas exagéré vu la qualité des produits mais à ce prix là, on peut trouver une cuisine un peu plus créative dans d’autres lieux…

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Uccle

Le crabe fantome

Avenue du Bois de la Cambre, 17C
1170 Bruxelles
02/660.81.45
http://www.lecrabefantome.be/fr-accueil-crabe-fantome.php

Notre avis: 7,5/10

Belle découverte ce dimanche 3 juin 2012 que ce restaurant. Premier bon point la décoration. Nous sommes vite passés à côté de la terrasse qui a l’air fort agréable puisque le temps n’était pas de la partie. En entrant, nous voici transportés dans un autre univers, celui d’un bateau. Plusieurs salles sont accessibles, chacune avec leur ambiance particulière. Dans la nôtre, nous avions des toiles de voile au plafond et des murs en bois alors que dans la salle attenante, des maquettes de bateau occupaient l’espace. Même si le restaurant n’était pas rempli en ce dimanche soir, les serveurs n’ont émis aucune objection quand un Monsieur a demandé si il pouvait s’installer dans l’autre salle qu’il préférait. Cela nous amène au second bon point: le service. Les deux serveurs présents étaient très sympathiques. Ils savaient être aux petits soins sans être envahissants. A titre d’exemple, nous discutions des desserts en essayant de nous en souvenir (nous avions choisi le menu) et quasi immédiatement le serveur nous amenait la carte des desserts. On peut également noter qu’ils s’adaptaient aux personnes présentes, s’attardant plus longuement si les personnes avaient envie de discuter tout en ne s’imposant pas à ceux qui avaient envie de passer une soirée tranquille. Côté cuisine, nous n’avons pas été déçus. Nous avions opté pour le menu du capitaine  et pour ma part l’entrée consistait en une variation autour du saumon tandis que mon convive choisissait les tomates mozzarella et crevettes grises. Les portions étaient généreuses et sans être de la haute gastronomie, les saveurs étaient au rendez-vous. Nous avons ensuite opté pour de l’agneau qui était très bon également. Je n’ai pas laissé une goutte de la sauce qui l’accompagnait. Des petites galettes de pommes de terre et des légumes accompagnait la viande: de la très bonne cuisine de brasserie. Enfin, nous avons conclu le repas par une fraise melba le dessert à l’ananas choisi initialement n’étant plus disponible… Rien de bien original mais de la qualité néanmoins. Petit bémol, le vin maison qui accompagne le menu n’est certes pas onéreux mais il n’est pas très bon non plus. Sans être imbuvable, il s’agit d’un très petit vin de table.

Dernier point un peu plus négatif: la difficulté à trouver une place de parking dans le quartier. J’ai découvert plus tard sur le site qu’apparemment, il existerait le weekend un système de navette permettant de se parquer dans une école voisine mais rien ne nous a été dit à ce sujet au moment de la réservation…

Pour conclure, je vous le conseillerais vivement si vous avez envie de manger de la bonne cuisine de brasserie dans un décor vraiment très sympathique.

Une idée des prix: bon rapport qualité prix pour le menu: 34,50 euros sans les vins, 39,5 avec une demi bouteille de vin maison.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Watermael-Boitsfort

La Bonne du Curé

Resto-B’Art
Rue de l’Ecuyer, 33
1000 Bruxelles
02/514.94.22
http://www.labonneducure.be/

Note: 8/10

Nous avons découvert ce resto ce dimanche 10/10/10 dans le cadre de la promotion « restodays » qui permet de découvrir de bons restos avec un menu trois services à 28 euros boissons non comprises. Nous voulions tester la Grande Ecluse, mais ce restaurant étant fermé le dimanche, on nous avait recontacté pour nous proposer de découvrir sa petite soeur: « la Bonne du Curé ». Première bonne surprise dès que l’on pousse la porte, la déco. Nous savions grâce au site web que Juan Kiti avait décoré le mobilier et pensé l’ambiance globale de ce restaurant, mais nous avons été surpris de l’harmonie qui se dégageait de l’ensemble. Tous les détails ont été pensé pour que l’ensemble soit cohérent, rien n’a été laissé au hasard. On se sent bien dans ce lieu. Les tables et les chaises sont superbes, l’ambiance est travaillée avec la possibilité de choisir entre deux atmosphères, l’une plus tamisée et l’autre plus lumineuse. L’accueil est charmant. Nous avions un peu peur que le restaurant se présentant comme un resto b’art tombe dans les stéréotypes du resto branché et sans âme où vous ne pouvez bouger le petit doigt sans susciter les jugements des serveurs sur votre manière de le faire… Eh bien pas du tout, ici, le personnel est simple et chaleureux tout en étant stylé. Les serveurs savent vous expliquer l’origine de la bière maison: « la bonne du curé » qui, pour la petite histoire est brassée à l’abbaye de Val Dieu et trouve son origine dans une ancienne recette de l’abbaye qui avait du être abandonnée, car à l’époque, on ne disposait pas des mêmes techniques qu’à l’heure actuelle pour surveiller la fermentation. Nous avons testé la blonde et nous vous la recommandons. De même, c’est Pierre Piwonski, l’instigateur du projet lui-même qui viendra vous expliquer la meilleure façon de déguster les boulettes: sur l’assiette Monsieur, pas dans le petit bol ;-). Il s’enquerra de plus, comme le reste de son équipe, de votre état de satisfaction à de nombreuses reprises.

Tout cela est bien beau me direz vous, mais que pensez de la cuisine? Pas de déception non plus à ce niveau. La Bonne du Curé propose une cuisine de brasserie de grande qualité avec juste ce qu’il faut d’originalité pour revisiter les classiques de la cuisine belge. Le menu promotionnel nous laissait trois choix d’entrée, de plat et de dessert. Pour commencer, nous avons reçu  un amuse bouche composé de crevettes grises et de quinoa pour accompagner notre apéro: un belgo mojito, un mojito avec juste une touche de Blanche (mmmh). Après cette mise en appétit, j’ai choisi la tartelette de pommes au saint Marcelin tandis que mon vis à vis se régalait de croquettes de crevette au persil frit. La tartelette était parfaite, mais j’ai gouté les croquettes et je dois dire que j’en avais rarement dégustées de meilleures.

Pour suivre, j’ai opté pour la casserole de moules de Zélande accompagnée de frites. Les moules étaient très bonnes, très fraiches et les frites bien croustillantes, mais sans originalité aucune ici vu qu’il s’agissait de moules marinières. J’ai pu chiper dans l’assiette d’en face un petit morceau de boulette de chicons au gingembre. Pas mauvais mais on goutait un peu trop le gingembre à mon goût. Il parait toutefois que les chicons braisés accompagnant les boulettes étaient à se rouler par terre. Enfin, même si il ne restait plus de place, j’ai savouré la tarte tatin et sa boule de glace. Rien à redire non plus à son encontre, un régal dont mes papilles se souviennent. C’est presque en roulant que nous sommes sortis du restaurant, donc avis aux gros appétits, vous ne serez pas déçus. Petit bémol si il en faut un, le prix. Évidemment, grâce à la promo, nous avions un rapport qualité prix imbattable, mais sans celle-ci, notre petite escapade gourmande nous aurait couté un peu cher d’après ce que j’ai pu voir sur la carte. Rien de scandaleux vu le décor et la situation du resto en plein centre de Bruxelles, mais c’est la seule chose qui m’empêchera de devenir une habituée avant d’avoir gagné au lotto, ou d’avoir été augmentée (si mon patron me lit… :-)).

Une idée des prix: Sans la promo, je pense que pour un menu trois services comme le nôtre, il faudrait compter une cinquantaine d’euros par personne auquel vous ajoutez les boissons donc environ 130 euros pour deux. Avec la promo menu à 28 euros, deux belgo mojito et une grosse bouteille de bière blonde maison, nous avons déboursé 82 euros.

1 commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges