Archives de Tag: anderlecht

Le Chapeau Blanc

Rue Wayez, 200
1070 Anderlecht
02/520.02.02
http://www.lechapeaublanc.be

Note : 8/10

Ce jeudi de l’Ascension, nous avions décidé de nous promener avec les enfants à la braderie du centre d’Anderlecht. Vers 13h, la faim se faisant sentir, nous nous sommes rendus dans une brasserie proche de Saint-Guidon. On peut le dire, nous sommes ici dans une véritable brasserie bruxelloise. Les habitués sont plus vrais que nature et on peut sentir, avec bonheur, le caractère gouailleur des anderlechtois. Les enfants, bien accueillis dans cet établissement, ont opté pour les boulettes sauce tomate tandis que je choisissais le filet américain nature et que leur papa optait pour l’onglet de bœuf à l’échalote accompagné de son os à moelle. Os qui, on peut le dire, nous surpris par sa taille impressionnante et la quantité de moelle qu’il contenait. Nous avons très bien mangé accompagnant notre repas de bières régionales. Une adresse à recommander si vous désirez découvrir l’ambiance authentique d’une brasserie bruxelloise.

Une idée des prix
Des prix raisonnables pour une cuisine de brasserie de cette qualité. Les menus enfants sont à 8,50 euros pour deux boulettes sauce tomate, des frites et une glace ; 14 euros pour l’Américain et 18 euros pour l’onglet.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

Belle-Vue

2, rue Paul Janson
1070 Anderlecht

Notre avis : 6,5/10

J’ai rendu visite à cette taverne-restaurant ce 30 janvier 2013 avec mon fils sur le temps de midi. Nous avons pris un vol au vent pour lui et une salade de chèvre et de lardons pour moi. En ce qui concerne la déco, on se trouve vraiment ici dans une taverne typique. Je n’ai pas vraiment adoré la salade, trop de vinaigrette et de lardons, et pas assez de salade à mon goût. Le vol-au-vent était bon tout comme les frites qui l’accompagnait. Je ne reviendrai pas spécialement, mais je ne déconseille pas non plus.

Une idée des prix

7,90 pour le vol au vent, 12 euros pour la salade et 3,80 pour la ½ bouteille de chaudfontaine. Des prix corrects.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles

Midi Station

Place Victor Horta, 26
1060 Saint-Gilles
02/526.88.00
www.midistation.eu

Notre avis : 9/10

Nous avons enfin découvert un resto digne de ce nom à deux pas de chez nous. Nous avions plusieurs choses à fêter en ce début mai 2009 et j’ai donc décidé d’inviter Marc pour une petite soirée en tête à tête dans ce nouveau resto très tendance. J’avais déjà pu apprécier le décor en le traversant durant la journée car de 7 heures du matin à 19h30, le resto est aussi un passage entre la gare du Midi et Anderlecht. J’avais été séduite par le côté à la fois trendy et chaleureux de cet immense espace. On pourrait dire qu’il existe plusieurs espaces en un avec des coins appropriés à diverses ambiances que l’on peut rechercher à différents moments de la journée ou en fonction des personnes avec qui on se trouve. Sur la droite en venant de la gare, on peut observer le travail des cuisiniers qui s’affairent et admirer la marchandise de qualité qui va être transformée par ces mains expertes. L’endroit est immense : 2000 m2 d’espace et pourtant le soir de notre venue (un vendredi vers 21h30) il ne restait presque plus une table de libre.

L’accueil est sympathique, très classe sans être guindé. Le lieu est conçu pour séduire des publics hétéroclites allant du navetteur au jeune cadre dynamique en passant par la nightlife bruxelloise et il réussit assez bien ce pari. Nous ne nous lassons pas d’admirer les lieux vraiment très agréables et bien conçus avant de nous concentrer sur la carte. Le choix est difficile mais je finis par me laisser tenter par la poularde de Bresse et son jus monté au beurre frais avec compotée de pommes, cornet de frites maison tandis que mon vis-à-vis commande un coucou en crapaudine, huile de pili-pili et citron vert, petite salade Méditerranée (tomates, concombres, poivrons, fenouil, oignons fins et coriandre), cornet de frites maison. En attendant de recevoir nos plats, nous grignotons un morceau de pain beurré. La boulangerie artisanale de Midi station fait des merveilles et cela nous laisse présager une suite des plus intéressantes. C’est d’ailleurs le cas, nous nous régalons. C’est simple, c’est fin, c’est copieux et les produits sont d’une qualité irréprochable. Le verre de vin rouge maison de mon compagnon le laisse également très satisfait. Nos voisins de table se régalent pendant ce temps d’un plateau de fruits de mer qui a l’air des plus appétissants. Nous n’avons plus faim mais nous ne pouvons résister à l’envie d’une glace artisanale au cuberdon. Un vrai retour dans l’enfance…

Pour parfaire le tout, notre repas fut accompagné de la jolie voix d’une chanteuse qui se produisait au centre du restaurant avec ses musiciens.

Bref, nous avons passé une soirée des plus agréables pour les yeux,  pour les oreilles et bien entendu pour le palais ! Je reviendrai sans nul doute et je me laisserai sans doute également tenter par le petit déjeuner ou le lunch.

Une idée des prix :

Midi station étant devenu un des nouveaux lieux branchés de la capitale, ce n’est pas donné. Au vu de la qualité du service, de la cuisine et du décor, cela ne m’a toutefois pas semblé excessif. Pour deux plats, deux desserts, un litre de San Pelegrino et un verre de vin rouge, j’ai déboursé 82,50 euros. Petit bémol, dommage qu’il n’existe pas de menus souvent plus avantageux…

1 commentaire

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Saint Gilles

Al Mandorlo

Avenue Clémenceau 18
1070 Anderlecht
02 521 43 61

Notre avis : 7/10

Dur dur de trouver un resto ouvert un vendredi à 21h30 à proximité de la station de métro Clémenceau… Après avoir trouvé portes closes « Chez Maria » et au « Congo Belge », nous avons atterri dans ce petit resto sans prétention. Un premier mot me vient à l’esprit pour le décrire : familial. C’est vraiment le qualificatif le mieux adapté à ce resto où les enfants du patron ou des amis de ses amis s’entrainent à pousser la chansonnette en italien grâce au karaoké installé au fond de la salle juste devant la cuisine et le four à pizza. L’accueil est sympathique : un italien d’un certain âge ne parlant quasiment pas le français nous installe à notre table et range nos manteaux. Il nous apporte la carte et revient un peu plus tard pour nous offrir des olives (piquantes !) et du pain et demander ce que nous voulons boire. Nous choisissons de tester le vin rouge du patron. Un bon rapport qualité-prix. J’opte pour une pizza garnie de légumes divers, de jambon fumé et de mozzarella et mon vis-à-vis choisi les gnocchis al gorgonzola. Notre charmant serveur a un peu de mal à comprendre car il revient plusieurs fois pour confirmer notre choix. En attendant notre plat, nous contemplons la déco. Le resto est installé dans une ancienne maison de maître selon le principe bien connu à Bruxelles de trois pièces en enfilade. Des vestiges des temps glorieux de cette maison demeurent, notamment de très beaux plafonds. Les moulures sur les murs témoignent aussi du prestige passé de la maison mais elles ont été repeintes avec de la couleur dorée ce qui donne un aspect un peu kitch renforcé par le choix des peintures sur les murs. Quelques photos ou tableaux plus petits et un porte manteau sur lequel trône un nombre important de coupes et de médailles complètent l’ensemble… Vous l’aurez compris, ce n’est ni classe, ni tendance, c’est … familial. Nos plats arrivent. La pizza est très bonne et le cuisinier n’a pas lésiné sur les ingrédients. Un petit bémol, la pâte est un peu trop salée à mon goût. Mon vis-à-vis se régale et comme je n’ai pas pu résister à gouter son plat, je dois dire qu’il a raison. C’est simple et c’est bon ! Après notre repas, notre charmant serveur revient pour nous offrir un petit limoncello : cadeau de la maison. Une petite attention qui fait toujours plaisir ! Pendant que nous le savourons, le patron vient s’enquérir de notre satisfaction avec un grand sourire et c’est encore lui qui nous lance un « ciao, ciao, bonne soirée » à notre départ. Un tel accueil et une telle gentillesse se font rares et méritent d’être salués.

Une idée des prix :

Ce n’est vraiment pas cher du tout ! Pour deux plats et du vin, nous avons déboursé 22 euros. Un petit effort sur la déco et ce serait parfait !

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht