Archives de Catégorie: Les restos typiquement belges

Le Chapeau Blanc

Rue Wayez, 200
1070 Anderlecht
02/520.02.02
http://www.lechapeaublanc.be

Note : 8/10

Ce jeudi de l’Ascension, nous avions décidé de nous promener avec les enfants à la braderie du centre d’Anderlecht. Vers 13h, la faim se faisant sentir, nous nous sommes rendus dans une brasserie proche de Saint-Guidon. On peut le dire, nous sommes ici dans une véritable brasserie bruxelloise. Les habitués sont plus vrais que nature et on peut sentir, avec bonheur, le caractère gouailleur des anderlechtois. Les enfants, bien accueillis dans cet établissement, ont opté pour les boulettes sauce tomate tandis que je choisissais le filet américain nature et que leur papa optait pour l’onglet de bœuf à l’échalote accompagné de son os à moelle. Os qui, on peut le dire, nous surpris par sa taille impressionnante et la quantité de moelle qu’il contenait. Nous avons très bien mangé accompagnant notre repas de bières régionales. Une adresse à recommander si vous désirez découvrir l’ambiance authentique d’une brasserie bruxelloise.

Une idée des prix
Des prix raisonnables pour une cuisine de brasserie de cette qualité. Les menus enfants sont à 8,50 euros pour deux boulettes sauce tomate, des frites et une glace ; 14 euros pour l’Américain et 18 euros pour l’onglet.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

L’Escale

Square de l’aviation, 16
1070 Anderlecht
02/522.59.51
http://www.brasserielescale.be/

Note : 7,5/10

A deux pas de chez nous, voici une petite brasserie comme on les aime. Pas de chichis, un service sympathique et sans prétention et des plats bien de chez nous, les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée. En été, la terrasse est fort sympathique, sur cette jolie place à deux pas de la gare du midi. Un waterzooi pour mon convive, bon, mais, petit bémol, on se demande si il n’avait pas été réchauffé au four à micro-ondes et une salade, très bonne, de mon côté. Le tout avec une bonne petite bière belge. Lors d’une visite précédente, j’avais eu l’occasion de gouter leurs frites et je peux confirmer la promesse de leur site internet : des frites de pommes de terre belges authentiques et coupées à la main. Je reviendrai…

Une idée des prix

On ne casse pas sa tirelire : le waterzooi à la Gantoise est, par exemple, proposé à 13,80 euros. Un bon rapport qualité-prix.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Anderlecht, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

Houtsiplou

Place Rouppe 9
1000 Bruxelles
02/511.38.16
info@houtsiplou.be

Notre avis: 9/10

Voici un de mes restos préférés à Bruxelles. Tout y est: la sympathie du service, le décor sympa et original, la qualité des produits, le gout… Je m’y suis déjà rendue à plusieurs reprises et je n’ai jamais été déçue: les hamburgers sont délicieux, les plats copieux. Cerise sur le gâteau, le resto est « children friendly » et il y a même des petits jouets et des crayons de couleur pour les faire patienter.
Si il fait beau, vous pourrez profiter de l’immense terrasse et si il fait mauvais, vous découvrirez la fresque qui raconte avec humour l’histoire de la Belgique.
Notons aussi que les végétariens seront ravis, le resto a pensé à eux !

Une idée des prix:

Je trouve le rapport qualité-prix excellent. 15 euros environ pour les hamburgers qui sont plus que copieux avec de délicieuses frites maison. Les plats destinés aux kids sont à 7 euros et sont copieux également.

Poster un commentaire

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

La Bonne du Curé

Resto-B’Art
Rue de l’Ecuyer, 33
1000 Bruxelles
02/514.94.22
http://www.labonneducure.be/

Note: 8/10

Nous avons découvert ce resto ce dimanche 10/10/10 dans le cadre de la promotion « restodays » qui permet de découvrir de bons restos avec un menu trois services à 28 euros boissons non comprises. Nous voulions tester la Grande Ecluse, mais ce restaurant étant fermé le dimanche, on nous avait recontacté pour nous proposer de découvrir sa petite soeur: « la Bonne du Curé ». Première bonne surprise dès que l’on pousse la porte, la déco. Nous savions grâce au site web que Juan Kiti avait décoré le mobilier et pensé l’ambiance globale de ce restaurant, mais nous avons été surpris de l’harmonie qui se dégageait de l’ensemble. Tous les détails ont été pensé pour que l’ensemble soit cohérent, rien n’a été laissé au hasard. On se sent bien dans ce lieu. Les tables et les chaises sont superbes, l’ambiance est travaillée avec la possibilité de choisir entre deux atmosphères, l’une plus tamisée et l’autre plus lumineuse. L’accueil est charmant. Nous avions un peu peur que le restaurant se présentant comme un resto b’art tombe dans les stéréotypes du resto branché et sans âme où vous ne pouvez bouger le petit doigt sans susciter les jugements des serveurs sur votre manière de le faire… Eh bien pas du tout, ici, le personnel est simple et chaleureux tout en étant stylé. Les serveurs savent vous expliquer l’origine de la bière maison: « la bonne du curé » qui, pour la petite histoire est brassée à l’abbaye de Val Dieu et trouve son origine dans une ancienne recette de l’abbaye qui avait du être abandonnée, car à l’époque, on ne disposait pas des mêmes techniques qu’à l’heure actuelle pour surveiller la fermentation. Nous avons testé la blonde et nous vous la recommandons. De même, c’est Pierre Piwonski, l’instigateur du projet lui-même qui viendra vous expliquer la meilleure façon de déguster les boulettes: sur l’assiette Monsieur, pas dans le petit bol ;-). Il s’enquerra de plus, comme le reste de son équipe, de votre état de satisfaction à de nombreuses reprises.

Tout cela est bien beau me direz vous, mais que pensez de la cuisine? Pas de déception non plus à ce niveau. La Bonne du Curé propose une cuisine de brasserie de grande qualité avec juste ce qu’il faut d’originalité pour revisiter les classiques de la cuisine belge. Le menu promotionnel nous laissait trois choix d’entrée, de plat et de dessert. Pour commencer, nous avons reçu  un amuse bouche composé de crevettes grises et de quinoa pour accompagner notre apéro: un belgo mojito, un mojito avec juste une touche de Blanche (mmmh). Après cette mise en appétit, j’ai choisi la tartelette de pommes au saint Marcelin tandis que mon vis à vis se régalait de croquettes de crevette au persil frit. La tartelette était parfaite, mais j’ai gouté les croquettes et je dois dire que j’en avais rarement dégustées de meilleures.

Pour suivre, j’ai opté pour la casserole de moules de Zélande accompagnée de frites. Les moules étaient très bonnes, très fraiches et les frites bien croustillantes, mais sans originalité aucune ici vu qu’il s’agissait de moules marinières. J’ai pu chiper dans l’assiette d’en face un petit morceau de boulette de chicons au gingembre. Pas mauvais mais on goutait un peu trop le gingembre à mon goût. Il parait toutefois que les chicons braisés accompagnant les boulettes étaient à se rouler par terre. Enfin, même si il ne restait plus de place, j’ai savouré la tarte tatin et sa boule de glace. Rien à redire non plus à son encontre, un régal dont mes papilles se souviennent. C’est presque en roulant que nous sommes sortis du restaurant, donc avis aux gros appétits, vous ne serez pas déçus. Petit bémol si il en faut un, le prix. Évidemment, grâce à la promo, nous avions un rapport qualité prix imbattable, mais sans celle-ci, notre petite escapade gourmande nous aurait couté un peu cher d’après ce que j’ai pu voir sur la carte. Rien de scandaleux vu le décor et la situation du resto en plein centre de Bruxelles, mais c’est la seule chose qui m’empêchera de devenir une habituée avant d’avoir gagné au lotto, ou d’avoir été augmentée (si mon patron me lit… :-)).

Une idée des prix: Sans la promo, je pense que pour un menu trois services comme le nôtre, il faudrait compter une cinquantaine d’euros par personne auquel vous ajoutez les boissons donc environ 130 euros pour deux. Avec la promo menu à 28 euros, deux belgo mojito et une grosse bouteille de bière blonde maison, nous avons déboursé 82 euros.

1 commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

Au stekerlapatte

Rue des prêtres, 4

1000 Bruxelles

02/512.86.81

www.stekerlapatte.be

Notre avis : 7/10

J’ai eu la chance d’être invitée dans ce resto par un ami ce mercredi 7 janvier 2009. Le site web du resto annonce le caractère jovial et authentique du restaurant ainsi qu’une ambiance typique de brasserie belge. Cette promesse est tenue. Une fois la porte poussée, un long couloir nous conduit à la grande salle du restaurant. Nous étions installés dans la salle centrale où nous étions presque seuls. Une charmante serveuse vint prendre notre commande. Je me suis laissée tenter par un filet américain tandis que mon vis-à-vis commandait un onglet de bœuf poêlé escalopé avec échalotes entières fondues au beurre. Ma viande était particulièrement fraiche et hachée minute. La mayonnaise et les frites faites maison étaient dignes d’une bonne cuisine bourgeoise bruxelloise. Il parait que l’onglet était particulièrement gouteux lui aussi. Le choix de bières est parfait pour les amateurs et les étrangers qui désirent découvrir des bières difficiles à trouver dans le commerce. Seul petit bémol : des mouches rodaient autour de nos plats et cette grande salle où nous étions seuls m’a semblé un peu froide. Ce n’est pas le meilleur restaurant « typiquement belge ou bruxellois » de la capitale mais ce n’est pas un mauvais choix surtout si vous désirez un endroit qui puisse accueillir de grands groupes.

Une idée des prix :

On trouve les prix habituels pour ce type de restaurants : 17,50 pour l’onglet et 14,75 pour le filet américain.

Poster un commentaire

Classé dans Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

in ‘t Spinnekopke

1, Place du jardin aux fleurs

1000 Bruxelles

02/511.86.95

www.spinnekopke.be

Fermé samedi midi et dimanche

Notre avis : 9/10

Une belle découverte que ce restaurant typiquement bruxellois ! Suite aux conseils avisés d’un de nos amis, nous avons poussé la porte de cet estaminet-restaurant décoré d’une belle araignée, ce 26 décembre 2008. Première bonne surprise : l’ambiance chaleureuse qui se dégage de l’endroit. Des lambris et des banquettes en bois accueillent les gastronomes tandis que les murs sont décorés d’anciennes affiches vantant les mérites de l’une ou l’autre bière.

Nous avons été reçus par un charmant serveur au long tablier blanc jamais à court d’un petit jeu de mot proféré avec un ton « pince sans rire » inimitable. Le service est vraiment sympathique et typiquement brusseleir. Nous nous sommes laissés tenter par un kir belge : une blanche avec du sirop de cassis, en guise d’apéro. En le sirotant, nous avons eu l’occasion de parcourir la carte et d’y découvrir toutes les spécialités d’une bonne cuisine bourgeoise : tête de veau en tortue, rognons à la liégeoise, waterzooi de volaille, sole ostendaise,… Notre choix s’est porté sur un loup de mer au poivre vert pour mon vis-à-vis et pour moi, des moules à la crème d’ail. Le tout accompagné d’une bière brassée à Tubize par le patron du resto : la Betchard. Il s’agit d’une très bonne bière assez légère qui accompagne parfaitement les plats. Vint ensuite le moment de la dégustation : un régal ! Mes moules étaient succulentes et mes frites bien grosses et croustillantes. Sans parler de la crème à l’ail dont je n’ai pu résister au plaisir de boire quelques cuillères une fois toutes les moules avalées ;-).

Nous avions assez mangé mais la carte des desserts était trop tentante. Nous avons opté pour l’assiette de dessert maison avec deux cuillères. Heureusement que nous l’avions pris à deux car il faudrait être un ogre pour y arriver au bout tout seul. Au programme : sorbets à la bière(kriek, maredsous et betchard), salade de fruits frais avec glace au lait d’amande douce et coulis de framboise, mousse au chocolat, profiteroles avec chocolat fondu (du callebaut) et une petite pâtisserie. Tout était délicieux et les petits sorbets à la bière valent le détour.

Nous avons passé une très bonne soirée entourés en majorité de touristes ravis, ce qui nous fait dire également que c’est l’endroit idéal pour emmener vos amis étrangers et leur faire découvrir une cuisine bien de chez nous…

Une idée des prix :

C’est un bon rapport qualité-prix. Pour deux apéros, quatre bières, un plat de moules, un loup de mer et une assiette de dessert plus que copieuse, nous avons déboursé 83 euros.

2 Commentaires

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges

Restobières

Rue des Renards, 32
1000 Bruxelles
02/502.72.51
0495/50.63.00
http://www.restobieres.be

Notre avis : 8,5/10

Ce resto qui propose des spécialités de cuisine bruxelloise m’avait été conseillé par des amis français vivant à Bruxelles. Même si je leur faisais confiance, j’avais un peu peur de me retrouver dans un resto pour touristes à la recherche d’authenticité… Ce ne fut pas le cas. Restobières est un vrai resto typiquement bruxellois au cœur des Marolles. Commençons par ce qui frappe quand on pousse la porte : le décor. Aux murs, des boites à l’effigie de la famille royale et une collection impressionnante de hachoirs à viande manuelle ou de râpes à fromage. Un bric à brac sympathique qui rend le décor chaleureux. Le serveur nous a gentiment installés à notre table où nous avons pu découvrir la carte. Tous les plats sont à base de bière mais que ceux qui ne sont pas fans de ce breuvage se rassurent, comme nous l’a expliqué le serveur, les plats ne goutent pas la bière. C’est le goût des épices, propres aux bières belges, qui demeure. Comme entrée, j’ai choisi le pâté du chef au foie gras. Délicieux ! Mes convives ont opté pour les escargots et les fondus au Herve que j’ai pu goûter pour mon plus grand plaisir. Mention spéciale pour les escargots qui n’étaient absolument pas caoutchouteux comme c’est parfois le cas. J’ai poursuivi avec un poulet fermier aux pleurotes qui m’a enchanté aussi. J’ai pu gouter le porcelet aux pleurotes (un petit salé) et le boudin : pas de déception ! Pour accompagner cela, nous avons goutés plusieurs bières : de la witkap triple, de la divine de Silly et de la hommel bier. Ces bières nous avaient été conseillées judicieusement par le sympathique serveur. Enfin, cerise sur la gâteau : le dessert. Nous avons tous opté pour une glace au spéculoos. J’en ai rarement mangé de meilleure.

Seul petit bémol : la place. Si vous êtes grand, vos jambes ne rentreront pas sous la table. De plus, vu que le restaurant est victime de son succès, il n’y a pas beaucoup d’espace.

Je le recommande toutefois sans hésiter !

Une idée des prix :

Deux menus sont proposés à prix très très raisonnables vu la qualité des produits : 18 euros et 22 euros pour trois services. Les bières qui sont des bières de petites brasseries sont un peu plus chères : entre 2,50 et 7 euros.

1 commentaire

Classé dans Coup de coeur, Les restos à Bruxelles, Les restos typiquement belges